Est ce que la bière fait grossir ?

« La bière grossit » : vous aurez souvent entendu cette phrase plusieurs fois, n’est-ce pas ? Mais de quoi s’agit-il vraiment ? La bière est-elle une boisson calorique ? Est-ce qu’il grossit vraiment ? DocteurBonnebouffe.com répond à toutes vos questions sur la bière et ses conséquences sur le poids .

La bière devient-elle grasse ? La bière : une boisson alcoolisée hypocalorique

bière apporte en moyenne 37,3 calories par 100 ml (1) verre, ce qui en fait l’une des boissons alcoolisées les moins caloriques La . Il s’agit comme suit :

A voir aussi : Comment fabrique t on la bière ?

  • moins calorique que le cidre cru ou sucré (37,5 kcal) ;
  • moins calorique que le vin blanc (83,5 kcal), le vin rouge (77,7 kcal selon la teneur en alcool) ou le rosé vin (71,5 kcal) ;
  • moins calorique que le champagne (81,7 kcal) ;
  • et beaucoup moins caloriques que les cocktails , dont la plupart bat un record en termes d’apport énergétique (donc en moyenne 180 kcal pour 100 ml de cocktail).

Sa faible teneur en alcool (4-5 % pour les bières « coeurs du marché ») lui permet de contenir peu de calories provenant de l’alcool. Ses calories proviennent en partie de l’alcool et en partie de sa composition relativement élevée en glucides provenant des céréales (2,7 %).

… mais qui n’est pas négligeable compte tenu des quantités consommées !

Le fait que la bière soit une boisson alcoolisée à faible teneur en calories, légère et rafraîchissante, nous pousse souvent à être moins vigilants quant aux quantités consommées .

A lire en complément : Pourquoi les tubes beertender ne sont plus gratuits ?

Nous ne nous mentirons pas : nous nous limitons rarement à 100 ml de bière… D’autant plus que la bière est le plus souvent vendue sous la forme d’une « pinte », c’est-à-dire un grand récipient apportant 473, voire 500 ml pour les verres à pinte français. Le résultat n’est pas un apport calorique de 37,3 calories, mais plutôt de 186,5 calories, ce qui n’est pas négligeable. (Et encore une fois, à condition que vous soyez limité à une seule pinte …)

Variétés de bières très diverses

Un autre problème est la grande variété de bières existantes sur le marché. Entre les différents niveaux d’alcool (les versions « sans alcool » ou les versions « plus fortes ») qui ajoutent des calories aux recettes et l’ajout de sucre ou de sirop dans certaines variétés (« panaché », « Monaco », etc.), on constate que l’apport calorique des bières est très élevé variable.

Le verdict du docteur Bonnebouffe.com ?

Comme pour tout, la consommation de bière n’est qu’une question de quantités. Boire une bière de temps en temps ne vous fera pas grossir, surtout si vous faites attention à une alimentation saine et équilibrée .

D’autre part, la consommation fréquente de bière, installée à long terme et/ou accompagnée d’un régime alimentaire inadéquat, peut en effet avoir un impact sur votre poids .

Les conseils du docteur Bonnebouffe.com :

  • Sachez comment modérer votre consommation de bière et assurez-vous d’avoir une alimentation équilibrée .
  • Si vous faites attention à votre poids, privilégiez les bières « classiques », c’est-à-dire le cœur du marché à 4 ou 5% d’alcool. Limitez les bières trop fortes (qui sont alors plus caloriques) ou les bières « panachées » ou « Monaco » (qui sont plus proches de la catégorie des soude, en raison de l’ajout parfois significatif de sucre).
  • Du côté de la quantité, privilégiez les demi-pintes aux pintes. Ils ne contiennent que 250 ml de bière, soit 93,2 calories (deux fois moins de calories qu’une pinte).
  • Enfin, hydratez-vous ! La bière a un effet diurétique qui aide à déshydrater le corps et à favoriser la gueule de bois. Buvez donc un grand verre d’eau après chaque verre de bière.

Sources : (1) Tableau de nutrition alimentaire CIQUAL 2017

Articles Similaires

Notre site utilise des fichiers cookie.
  
J'ACCEPTE